Reportage photo du Putsch du Réseau Sortir du nucléaire

Une formidable mise en scène pour une pression maximale sur les participants et
les amener à évincer les administrateurs légitimes, en croyant "sauver le Réseau"...

Il est inadmisible qu'une AG d'une organisation dite démocratique se soit tenue dans un tel
contexte de manipulation et de pression... Une tâche noire sur le mouvement antinucléaire.

 

salaries-putschistes-pt.JPG (125949 octets)

Les salariés faux-grévistes (ils avaient l'assurance d'être payés pendant leur "grève", ce qui fut bien le cas) en
pleine action de pression morale sur les participants de l'AG, pour les amener à voter l'éviction. A noter les
brassards "salariés mobilisés" dont le message est incomplet : il manque "...pour faire licencier un collègue".
Ils ont par ailleurs modifié à plusieurs reprises leurs prétendues "revendications".

 

 

table-6putschistes-pt.JPG (122830 octets)

La "table du pouvoir", occupée par 6 putschistes, avec le message des faux-grévistes
affiché derrière pour maintenir la pression morale sur les participants à l'AG...

 

 

parole-sous-pression-grevistes-pt.JPG (165100 octets)

Chaque prise de parole se fait sous la pression morale d'un-e "salarié-e mobilisé-e",
le message de rappel est aussi affiché à l'arrière !

 

 

renou-brousse-brom-busson-pt.JPG (174841 octets)

L'avocat du Réseau et l'administrateur Jean-Marie Brom fignolent la motion d'éviction, pendant que le
directeur savoure son coup de force avec un de ses principaux complices, le "chef des désobéissants" (sic),
X Renou, lequel a fourni plusieurs administrateurs de paille.

Pourtant, peu de temps avant, JM Brom dévoilait que X Renou avait piqué dans la caisse ,
avec la complicité de la direction : on sait se réconcilier entre gens bien élevés...

 

 

coupez-lui-le-micro-pt.JPG (187506 octets)

Stéphane Lhomme essaie de défendre les administrateurs légitimes : "coupez-lui le micro" !

 

le-micro-est-coupe-pt.JPG (183350 octets)

Et voilà, le micro est coupé !

 

vote-du-putsch-pt.JPG (193543 octets)

Le vote "historique" de révocation du CA (putsch). La plupart des votants sont de bonne foi,
croyant "sauver" le Réseau : les grévistes ont assuré qu'il allait couler... si la "grève" continuait,
mais qu'ils consentaient à la cesser si le CA éait révoqué...

 

mativet-doigt-honneur-pt.JPG (101216 octets)
La "classe" d'un administrateur putschiste, toujours en poste à ce jour !

 

 

bravo-aux-brassards-pt.JPG (103565 octets)
CA putschiste et salariés faux-grévistes juste après l'AG : "bravo les brassards, ça a marché" !
A noter à droite la joie du directeur financier, qui ne sait pas alors que sa propre éviction
est déjà programmée. Hélas, il n'a rien révélé depuis, trop impliqué dans les "curiosités"...

 

on-a-gagne2-pt.JPG (152908 octets)

L'heure du départ dans la joie pour les putschistes : "on a gagné" !

 

Sommaire